L'Italie Secrète

Le repas de Noël à Bologne « la Grassa »,  est empreint des traditions locales mais aussi de la culture italienne. Ce surnom, attribué à cette cité de l’Émilie-Romagne en dit d’ailleurs long sur sa renommée culinaire… 

Pour rester dans le vif du sujet, je vous emmène avec cet article découvrir le repas de Noël des Bolonais. Un voyage plein de saveurs et des mets que vous pourrez déguster lors de votre escapade dans la cité émilienne en cette période de fêtes. 

Mais en Italie, tout bon repas demande une préparation dans les règles de l’art et de la tradition. Et pour ce faire, rendons-nous tout d’abord, dans le quartier du Quadrilatero, là où les Bolonais vont faire leur marché. Un lieu à ne pas rater pour les amateurs de bonne chère et de produits locaux.

Le quartier du Quadrilatero, une balade au cœur des saveurs et de la gastronomie bolonaises

Délimité par les Via Rizzoli, Via dell’Archiginnasio, Via Farini et Via Castiglione, cet ancien quartier des halles de Bologne (le Mercato di Mezzo) est très caractéristique. Il s’y dégage une atmosphère particulière.

Alors que le Mercato di Mezzo a cédé sa place à un temple du goût sur deux étages, ce coin de Bologne a conservé sa vocation commerciale. Ce qui est surprenant, c’est qu’ici, se côtoient des boutiques de grandes marques italiennes et internationales et des commerces historiques d’alimentation.

Croyez-moi, ces vieilles boutiques sont un véritable spectacle pour les yeux et un régal pour les papilles ! Vous y trouverez des produits locaux en tout genre que vous pourrez déguster sur place.
Fréquenté par les Bolonais, et par les touristes, ce lieu reste très vivant et animé pendant toute la journée. Ne le ratez pas !

Le repas de Noël à Bologne, festival des traditions

Noël est une véritable fête célébrée en famille autour d’une bonne table. On s’affaire dans les préparatifs longtemps à l’avance pour concocter les mets traditionnels faits maison. Ce sont souvent les nonne  (les grands-mères) qui se mettent aux fourneaux.

La crescentina et la Mortadella, spécialités locales Bolonaises

À Bologne comme partout en Émilie, la charcuterie fait la part belle des Antipasti, le début d’un repas pour les Italiens. La star est la mortadella ! Classée produit IGP, c’est une célébrité nationale et internationale de la tradition gastronomique bolognaise.

Elle est pendant les fêtes souvent assortie d’une autre spécialité locale le Salame Rosa. Malgré son nom, cette très ancienne spécialité de la région, a quelques ressemblances avec la mortadelle plutôt qu’avec un saucisson….

Ils vont de pair avec les crescentine, des substituts du pain, un must accompagnant les charcuteries en Émilie. Dans les provinces de Plaisance ou de Parme, ces sortes de beignets salés sont appelés les Chisolini ou Gnocchis fritti.   

Essayez, le tout est excellent ! 

I tortellini in brodo di cappone, un classique de Noël

Dans la capitale émilienne, il n’existe pas de Noël sans les tortellini au bouillon de chapon. Autour de ces pâtes fourrées de viandes, dont l’histoire remonterait au Moyen Age, circulent plusieurs légendes.

Pendant longtemps, Modène et Bologne se sont disputées la suprématie de cette création culinaire. Et puis pour mettre tout le monde d’accord, on a élu Castelfranco Emilia (à mi-chemin entre les deux rivales), la patrie du tortellino traditionnel. D’ailleurs, chaque année en septembre, cette ville organise la Sagra del Tortellino tradizionale. Si vous êtes dans la région en cette période, faites-y un tour pour vivre l’authenticité des fêtes de pays italiennes avec les locaux.

Cependant, Bologne ne voulant pas être en reste, défend la spécificité de ce Primo très prisé localement. Et pour cela, la Dotta Confraternità del Tortellino déposa en 1974 auprès de la Chambre de Commerce, la recette officielle du tortellino typiquement bolognais. Pour résumer, la farce de ce petit délice se compose en partie égale de longe de porc, de jambon cru et bien sûr… de mortadelle !

Le Gran Bollito con la salsa verde

Ce plat de viandes bouillies reste le Secondo iconique du repas de Noël des Bolognais. Selon la recette traditionnelle, il se compose de bœuf, de fromage de tête, de poule, de langue de veau et de cotechino. Mijoté avec des carottes, du céléri et des oignons, ces différentes parties requièrent des heures de cuisson…

Pour l’agrémenter, la sauce verte est parfaite ! Et puis pour la garniture, le friggione, une autre préparation locale très simple puisque les ingrédients ne sont autre que des oignons blancs et des tomates pelées. Tout le secret reste là aussi dans sa longue cuisson !

Le Certosino, le dessert typique de Noël Bolonais

Le Panettone et le Pandoro, originaires de Milan et de Vérone, ont désormais conquis toute l’Italie pour terminer le repas de Noël. Ils ont même traversé les frontières…

Cependant, pour fêter le jour de la Nativité dans le chef-lieu de l’Émilie-Romagne, on prépare dès novembre le Certosino. Pour la petite histoire, ce délice local aurait été créé au Moyen-Age par les moines chartreux, i certosini en italien, d’où son nom. Vous trouverez cette pâtisserie décorée de fruits confits dans i forni, (ce sont les boulangeries-pâtisseries italiennes qui préparent également des pâtes). Au passage, je vous signale le Forno Paolo Atti & Figli, Via Drapperie, dans le Quadrilatero. Une boulangerie historique ! Pour les amateurs du détail, le gâteau est présenté dans une jolie boite !

Les bonnes adresses

Il est difficile de mal manger dans la Grassa. Comme je le disais dans le début de l’article, le Quadralitero avec son Mercato di Mezzo offre tous les types de restauration avec des produits locaux de qualité (ils s’étendent à toute l’Émilie-Romagne). De plus, ce quartier pittoresque, fréquenté par les locaux est vraiment sympa.

Aussi, le choix de trattorie est vaste dans tout le centre-historique.

Pour ma part, j’ai déjeuné à la Trattoria da Leonida, un restaurant historique à gestion familiale. Il vous propose une longue carte des classiques italiens, sans compter toutes les spécialités typiquement bolognaises.

Je vous le conseille ! Un point important : pensez à réserver au préalable !

Si vous adorez vous immerger dans les traditions culinaires des diverses régions de la péninsule, alors pensez à visiter Bologne La Grasse en décembre. Vous y vivrez la magie de Noël à l’italienne et pourrez savourer les plats de la tradition dans les restaurants de cette remarquable cité médiévale.